37ème Semaine - Mongolie
  

37ème Semaine - Mongolie

Dayan Lake, Mongolie le 17/07/2016

 

Taylan Kahn, 54 ans...

 

" Je suis un Kazakh de Mongolie, la guerre et les choses politiques ont fait que l'on se retrouve de l'autre côté de la frontière, on aurait aussi pu être russe ou chinois, c'est comme ça... 

Nous faisons parti des minorités ethniques du pays. Nous sommes un peuple fier aux origines très anciennes. Nous cultivons précieusement notre héritage, nos traditions, notre langue.

Au Kazakhstan, les gens rigolent de nous. Nos cousins ont abandonné la vie nomade et vivent maintenant en appartement. Nous, on aime respirer l'air de la steppe, sentir le vent fouetté notre visage, galoper dans les grands espaces. C'est notre vie, c'est dans notre sang."

- Un peu de lait de jument fermenté ?

" J'ai trois cents chèvres et moutons, cinquante chevaux, quatre chameaux et douze yaks. On bouge au gré des saisons et des pâtures. Les anciens déplaçaient la yourte quatre fois par année. Aujourd'hui, on a un summer camp et un winter camp. Il nous faut deux heures pour monter le campement. Toute la famille participe, les hommes dirigent, les femmes fixent les montants de bois et tendent la tenture. Quand j'étais enfant, mes parents fabriquaient les éléments manuellement. Maintenant, on les achètent en kit.

Ma passion, c'est la chasse à l'aigle. Certains volent les oeufs dans les nids, mais ça ne fait pas de bons chasseurs. Mon oiseau, je l'ai capturé et dressé patiemment. Elle est plus vive et plus agressive que les autres, c'est une championne ! Il n'y a que les femelles qui chassent, les mâles sont trop faignants. Un jour, je lui rendrait sa liberté, j'espère qu'elle reviendra me voir... "

- Encore une tasse de lait de jument ? 

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Mongolie