3ème Semaine - Népal

Pisang, Népal le 22/11/2015

 

Annapurna, quelque part dans la montagne...

 

 

Les anecdotes et souvenirs de Sunita, 51 ans.

 

« La première fois que j’ai pris le bus pour la ville, j’étais encore une jeune fille. Je n’avais jamais voyagé avec un véhicule à moteur, au village on allait à pied. La route était en très mauvais état, on était secoué de tous les côtés, on avait peur de basculer dans le ravin. J’étais malade, tout le monde était malade.

Nous sommes arrivés à Katmandou. Je n’avais jamais vu autant de monde ! Il y a des gens partout. Dans les rues, les bazars, les échoppes. Ils sont les uns sur les autres, ils n’ont pas d’espace pour vivre, « so crazy ! »

Je voulais traverser une grande route, il y avait tellement de voiture que je n’ai pas réussi, « so crazy ! »

Je ne pouvais pas respirer. Il y avait de la poussière partout. Dans les yeux, la bouche, le nez. Ca pue « so crazy ! »

Moi, je n’aime pas la ville, je suis bien ici. Au village, la vie est calme et paisible. On a du bon air et de bonnes choses à manger. Merci de venir nous rendre encore visite !

Je ne suis pas mariée. Les maris sont souvent méchants. Ils ne font rien de toute la journée. Ils jouent aux cartes, discutent, boivent du raksy et quand ils rentrent… ils veulent faire des enfants !

Avec mes sœurs, on s’occupe de la guest house et des travaux aux champs. Il y a beaucoup à faire et parfois c’est difficile. Je mène la vie que je veux, c’est mon choix. I am a happy girl. »

 

 

Commentaires



Autres récits de voyage

Autres Recits en Népal